Il existe bien des Humanités…

Et puisqu’il n’y a pas que les éditions du Tourneciel qui me font confiance, je voulais aujourd’hui vous présenter les éditions Les Crozes.

Les Crozes, comme beaucoup d’aventures éditoriales, c’est d’abord le projet d’une personne, en l’occurrence, Hervé de Chalendar, journaliste de profession, qui a choisi ce métier par goût pour l’écriture. Et qui vient de créer sa structure d’édition pour - avant tout - donner vie à ses manuscrits. Donner chair, même si l’on parle ici de pages, de format, de papier, de couverture, de choix typographiques ou de couleurs…

Si j’ai commencé cette présentation par une référence à l’humanisme, ce n’est pas que pour surfer sur la vague (réouverture de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat et parution du livre Au coeur de l'Europe humaniste), mais bien parce que, selon moi, c’est une des dimensions importantes du premier texte édité par Les Crozes. S’il s’agit d’un journal imaginaire, il n’en est que plus criant de vérités. On y trouve le témoignage de certaines scènes cocasses, des moments suspendus, des bribes de poésie et surtout la parole redonnée à des personnalités, dans tous les sens du terme ! Des institutionnels, des engagés comme à des modestes. Tout y a la force du témoignage, forcément subjectif puisqu’ils sont sélectionnés et remâchés, mais d’autant plus engageants, pour ne pas dire engagés. Je sais bien que c’est aussi le lecteur qui fait le livre, mon avis est donc lui aussi subjectif, mais je voulais le partager.

D’un point de vue plus pragmatique, avec ce premier volume c’est le début d’une lignée, et donc les fondements d’une charte graphique propre aux éditions Les Crozes. Tout ce que j’aime faire ! Je vous laisse découvrir les différentes options retenues en photo.

Et je reviens au plus important, c’est-à-dire au texte. Le journal imaginaire est un grand livre, plein d’humour et de gravité. Il y a l’Humanisme et il y a l’Humanité et c’est bien avec cette dernière que nous donne rendez-vous Hervé de Chalendar.

Découvrez mes autres créations

Livre d'artistes - La lumière la mort
Livre d’Artistes, La lumière la mort Mes principales contributions au projet : - Mise en place de la ligne graphique d'une nouvelle collection de livres, à l’occasion de la création de la Collection Le miroir des échos aux Editions du Tourneciel. Comprenant les caractéristiques des typographies, du format, de papier, de la reliure et de la finition de l’ouvrage. - La conception et la création de la maquette originale des pages et de la couverture du livre, - La reproduction photographique ou numérique de certaines œuvres originales de Dan Steffan, Présentation du livre : La peinture de Dan Steffan. La poésie d’Albert Strickler. Les portraits bouleversants et les paysages habités de l’une et la « mélancolie solaire » de l’autre, pour reprendre le titre de Claude Vigée, auquel un triptyque du livre rend par ailleurs un émouvant hommage. La lumière la mort, ni commentaire ni illustration, mais résonance et rencontre d’abord, puis fertile compagnonnage où chacun s’enrichit de l’avancée de l’autre au gré d’une errance dans tous les automnes possibles. Comme si les lointains giboyeux, la buée sur les lacs, les premiers coups de fusil dans la forêt, la rêveuse chute des feuilles mortes, le brame du cerf ou les idéogrammes du vol des oies sauvages n’étaient que les signes tangibles, aussi fugitifs ou vaporeux qu’ils soient, d’une réalité à la fois plus essentielle et plus mystérieuse où le Temps lui-même s’affirmerait en s’exhaussant sans cesse de son propre abîme. La Lumière la mort. La poésie de la peinture. La peinture de la poésie. Pour une seule et même musique. Qui serait celle où Mozart rencontre Schubert. Douloureuse et magnifique. Qui exulte et déchire ! Présentation de la collection : La Lumière la mort constitue le premier volume d’une nouvelle collection. Celle-ci, LE MIROIR DES ÉCHOS !, associe un plasticien à un écrivain ou poète, dont la rencontre se traduit prioritairement par la mise en résonance des oeuvres respectives, sans exclure toutefois d’autres formes de collaboration comme l’illustration, le commentaire, voire l’étude. En parallèle du livre, qui en représente l’aboutissement le plus concret et le moins éphémère, chaque rencontre est par ailleurs aussi amenée à se multiplier au gré de différents événements – expositions, performances, lectures – et des nouveaux échanges susceptibles d’en résulter.
Livre - La belle inconnue : nouvel éloge de Sélestat
Gabriel Braeuner semble bel et bien avoir offert à Sélestat le livre qui lui manquait. Que ce soit en historien avisé ou en simple jeune citoyen de la cité humaniste qui se découvre l’âme d’un poète en flânant dans ses ruelles, il promène partout son regard émerveillé.
Argentique un retour
Conception et création graphique des supports de communication de l’exposition « Argentique un retour » du photographe Pierre Ferrenbach
Revue littéraire Les Cahiers de Turbulences, Cahier N°1
Quand le collectif d'auteurs Turbulences décide d'éditer une revue littéraire à la forme libre... Cela donne un numéro un rassemblant les textes de sept écrivains. Des créations libres sur le thème de l'espace public.
Livre - Voici l'Homme
Un nouveau livre d’artiste disponible aux Éditions du Tourneciel - et à la commande : Voici l’Homme. Peintures de Gérard HOUVER, textes de Paul BADIN et d’Albert STRICKLER, calligraphies de Colette OTTMANN. Maquette et mise en page par… moi-même. Ce récent projet d'édition aura été une nouvelle fois l’occasion de proposer un certain "regard graphite". (www.regargraphiste.com).
Livre - Les aigrettes des cirses dans le jour qui naît
Nouvelle parution d’un recueil de poèmes de Jean-Christophe Meyer dans la collection l’Écureuil volant des Editions du Tourneciel. Maquette et illustration de couverture - travail à l’encre de chine.
Livre - L'Horizon dans la poitrine
Premier livre d’une nouvelle collection à paraître aux Éditions du Tourneciel, dans la Collection l'Écureuil volant. Mes principales contributions au projet : - La création de la maquette, - La création de la ligne graphique de la collection, avec comme éléments distinctifs : • Le format des livres, la couleur bleu pour la couverture, • L’utilisation de deux familles de typographie, Fengardo Neue pour les titres et les éléments de marque (par Loïc Sander - Licence Creative - Commons Paternité - Pas de Modification 3.0.), Cochin pour le texte courant (par Nicolas Cochin - Copyright (c) 1981 Linotype AG and/or its subsidiaries), • La reliure cahiers cousus, le choix des papiers et la finition SoftTouch (peau de pêche) pour la couverture, - La création du logo de la maison d’édition (premières mises en situation), - La création du visuel original pour la couverture, travail à l’encre de chine, - Conception et création de supports de communication.
Livre - Camille BRAUN : la Grande Guerre à coups de...
Livre - Camille BRAUN : la Grande Guerre à coups de crayon
Livre - Ich ben a bées frau Je suis une méchante femme
Beau livre bilingue illustré, texte de Pierre Kretz, dessins de Dan Steffan.
Livre - Chemins des vitalités 2014 - Martin Adamiec
Deuxième livre de la collection l'Écureuil volant aux Éditions du Tourneciel.
Haut de page