Découvrez mes autres créations

Livre - Ich ben a bées frau Je suis une méchante femme
Beau livre bilingue illustré, texte de Pierre Kretz, dessins de Dan Steffan.
Affiche et flyer - Concerts de l'Association Zone 51
création d'une affiche pour annoncer les concerts de l'association Zone 51 - année 2001
APRONA Communication grand public
Mise en place de la charte graphique pour la communication grand public.
LTEC
Développement de différents supports de communication bilingue français / allemand pour la société LTEC, basés sur un logo existant.
Livre - Catalogue d'exposition. RAKU Anne Zimmermann
Livre - Catalogue d'exposition de céramiques RAKU Anne Zimmermann, Artiste plasticienne Missions : Conception et réalisation graphique du catalogue et du carton d’invitation à l’occasion de l’exposition Raku - 2005 - Hall de la Mairie d’Altkirch. Format du catalogue : A5 Horizontal, 46 pages. Don quatre pages imprimées en CMJN sur film translucide, situé en tête de chapitre. Quatre pages de texte en bandeau, sur papier recyclé brut, 1/2 format horizontal 70 * 210 mm, calées sur la tranche basse du livre. Les reproductions photographiques des œuvres imprimés sur CMM, reliure dos carré collé.
Livre - Les Sublimes d’Alsace.
While many poets have celebrated the woman sang so much wine, there are few who have also intimately associated Albert Strickler who was pleased to be confused in the same tribute cheerfully Plucking the daisy of its varieties region. The result is a book as original as sensual enhanced by both drawings Dan Steffan and Olivier Klencklen the model. Already accomplices poet Light death, one and the other joined with even more enthusiasm for this new adventure they live flagship cities of the Route des Vins d'Alsace, they like to go and enjoy the beautiful cellars in purposes connoisseurs, the diversity of their nectars. A gem that will delight connoisseurs and winemakers that art lovers as well. Book prefaced by Simone Morgenthaler, a journalist and writer.
Mascottes Manne Pro Services
Flyer 'rétro fun'
Flyer 'rétro fun' soirée de réveillon
Livre d'artistes - La lumière la mort
Livre d’Artistes, La lumière la mort Mes principales contributions au projet : - Mise en place de la ligne graphique d'une nouvelle collection de livres, à l’occasion de la création de la Collection Le miroir des échos aux Editions du Tourneciel. Comprenant les caractéristiques des typographies, du format, de papier, de la reliure et de la finition de l’ouvrage. - La conception et la création de la maquette originale des pages et de la couverture du livre, - La reproduction photographique ou numérique de certaines œuvres originales de Dan Steffan, Présentation du livre : La peinture de Dan Steffan. La poésie d’Albert Strickler. Les portraits bouleversants et les paysages habités de l’une et la « mélancolie solaire » de l’autre, pour reprendre le titre de Claude Vigée, auquel un triptyque du livre rend par ailleurs un émouvant hommage. La lumière la mort, ni commentaire ni illustration, mais résonance et rencontre d’abord, puis fertile compagnonnage où chacun s’enrichit de l’avancée de l’autre au gré d’une errance dans tous les automnes possibles. Comme si les lointains giboyeux, la buée sur les lacs, les premiers coups de fusil dans la forêt, la rêveuse chute des feuilles mortes, le brame du cerf ou les idéogrammes du vol des oies sauvages n’étaient que les signes tangibles, aussi fugitifs ou vaporeux qu’ils soient, d’une réalité à la fois plus essentielle et plus mystérieuse où le Temps lui-même s’affirmerait en s’exhaussant sans cesse de son propre abîme. La Lumière la mort. La poésie de la peinture. La peinture de la poésie. Pour une seule et même musique. Qui serait celle où Mozart rencontre Schubert. Douloureuse et magnifique. Qui exulte et déchire ! Présentation de la collection : La Lumière la mort constitue le premier volume d’une nouvelle collection. Celle-ci, LE MIROIR DES ÉCHOS !, associe un plasticien à un écrivain ou poète, dont la rencontre se traduit prioritairement par la mise en résonance des oeuvres respectives, sans exclure toutefois d’autres formes de collaboration comme l’illustration, le commentaire, voire l’étude. En parallèle du livre, qui en représente l’aboutissement le plus concret et le moins éphémère, chaque rencontre est par ailleurs aussi amenée à se multiplier au gré de différents événements – expositions, performances, lectures – et des nouveaux échanges susceptibles d’en résulter.
Livre - La belle inconnue : nouvel éloge de Sélestat
Gabriel Braeuner semble bel et bien avoir offert à Sélestat le livre qui lui manquait. Que ce soit en historien avisé ou en simple jeune citoyen de la cité humaniste qui se découvre l’âme d’un poète en flânant dans ses ruelles, il promène partout son regard émerveillé.
Haut de page