Cartographie d’une île...

« Mais souvent, ici, c’est juste une île, une île en montagne et cette maison est un bateau. » (1)
Claudie Hunzinger est une artiste qui, avec son compagnon, a choisi depuis longtemps de vivre en insulaire. Vivre sur une « île »... une alternative en réaction au monde. C’est le choix d’un mode de vie en équilibre avec la nature. Art, art de vivre et harmonie ; « faire corps avec la nature ». Son « île » se situe sur les hauteurs de Lapoutroie, dans le massif forestier « le Brézouard »... autour d’une ferme-atelier de 13 hectares.
Ce choix, pour Claudie et Francis, de se camper sur un territoire est au centre de leurs recherches créatrices. Claudie travaille tantôt seule à sa recherche sur « la langue des herbes », tantôt en collaboration avec Francis sur les relations des mots, des couleurs et du monde. La nature, les plantes, les herbes sont la matière de ses recherches graphiques, plastiques. Claudie réalise des Pages d’herbe, des Pages de feuilles, révèle ainsi l’écriture graphique de la nature... Mais ses occupations sont plus vastes : Claudie compose également avec notre langue, elle est auteur de plusieurs ouvrages (2), pratique l’artisanat, l’agriculture,... 
« Peu à peu j’ai observé et mis à jour cette faculté qu’ont les plantes à se transformer en feuilles de papier et simultanément en signes sur ces pages. Et ceci non pas au hasard ou en fouillis. Au contraire: chaque famille botanique possède ses formes stylistiques à elle et ses configurations. De cette découverte j’ai fait ma recherche de fond, entassant des pages de mousses, de graminées, de prêles, d’écorces et de feuilles d’arbres, proliférations de séries formelles sans fin, nées quasiment sur place – des alentours de mon atelier en montagne – puisque j’avais décidé que je n’irai pas voir plus loin, ne voyagerai pas à travers la planète, et que l’immobilité serait un des concepts de mon travail. » 
*** 
L’île : Environnement, nature, territoire restreint qui à force d’être fréquenté, parcouru, arpenté, foulé, fouillé est devenu proche, intime.
Alors cette île, il était temps d’en matérialiser sont existence, en en transcrivant sa topographie. Mais plus que la figuration d’un relief, cette cartographie est le canevas graphique prétexte et moyen à un inventaire, un recensement, un état des lieux - un bilan. Un constat du travail effectué sur... « De conceptualiser le territoire lui-même comme oeuvre...» 
***
C’est là que j’interviens, en tant que graphiste, pour la réalisation graphique. L’objet final devant être une carte au format d’un mètre carré.
C’est un travail en plusieurs étapes :
- Un premier tracé a été réalisé selon différentes sources (photo satellite, cadastre, cartes, etc.).
- Deux sorties ont été effectuées, l’une sur papier opaque, l’autre sur support translucide. Ce sont les supports du fastidieux travail d’inventaire et de relevé effectué sur le terrain par Claudie.
- Les étapes suivantes seront l’actualisation des tracés existants selon les relevés, le choix des représentations graphiques, de la gamme des couleurs, etc. Puis l'exportation et l'impression en grand format. L'exportation séparée des différentes couches constituant la carte.

***
1. Extrait du catalogue d’expositions «V’herbe »,
Edité à l’occasion des expositions V’herbe écrire / V’herbe cueillir - 2003

2. Livres :

• « De Toutes Les Couleurs: Ou, Comment Teindre Les Laines Avec Les Fleurs, Les Baies, Les Feuilles Et Les
ecorces, Tout En Vivant Au Milieu D’elles », Edité par STOCK. Paru en 1976.
• « Bambous », Editeur : Stock (1979)
• « BAMBOIS LA VIE VERTE », Editeur : J’ai Lu - Paru en 1975
• « Les enfants de Grimm »,, Editeur : Bernard Barrault (8 janvier 1992)
• « Petit paysage avec la tempête » (Roman), Editeur : Stock (1979)

Liens : 

www.bambois.com
www.claudie-hunzinger.com
Page de l'artiste sur le site du CEAAC :
ceaac.org/artistes/claudie-hunzinger

Découvrez mes autres créations

Livre - L'Horizon dans la poitrine
Premier livre d’une nouvelle collection à paraître aux Éditions du Tourneciel, dans la Collection l'Écureuil volant. Mes principales contributions au projet : - La création de la maquette, - La création de la ligne graphique de la collection, avec comme éléments distinctifs : • Le format des livres, la couleur bleu pour la couverture, • L’utilisation de deux familles de typographie, Fengardo Neue pour les titres et les éléments de marque (par Loïc Sander - Licence Creative - Commons Paternité - Pas de Modification 3.0.), Cochin pour le texte courant (par Nicolas Cochin - Copyright (c) 1981 Linotype AG and/or its subsidiaries), • La reliure cahiers cousus, le choix des papiers et la finition SoftTouch (peau de pêche) pour la couverture, - La création du logo de la maison d’édition (premières mises en situation), - La création du visuel original pour la couverture, travail à l’encre de chine, - Conception et création de supports de communication.
Livre - La belle inconnue : nouvel éloge de Sélestat
Gabriel Braeuner semble bel et bien avoir offert à Sélestat le livre qui lui manquait. Que ce soit en historien avisé ou en simple jeune citoyen de la cité humaniste qui se découvre l’âme d’un poète en flânant dans ses ruelles, il promène partout son regard émerveillé.
Carton d'invitation Mitsuo Shiraishi
À l’occasion de ses 20 ans de collaboration en tant que taille–doucier, Mitsuo Shiraishi propose avec son éditeur R é m y B u c c i a l i une exposition rétrospective qui donne un large aperçu de sa création graphique pendant cette période.
Livre - Les Sublimes d’Alsace.
While many poets have celebrated the woman sang so much wine, there are few who have also intimately associated Albert Strickler who was pleased to be confused in the same tribute cheerfully Plucking the daisy of its varieties region. The result is a book as original as sensual enhanced by both drawings Dan Steffan and Olivier Klencklen the model. Already accomplices poet Light death, one and the other joined with even more enthusiasm for this new adventure they live flagship cities of the Route des Vins d'Alsace, they like to go and enjoy the beautiful cellars in purposes connoisseurs, the diversity of their nectars. A gem that will delight connoisseurs and winemakers that art lovers as well. Book prefaced by Simone Morgenthaler, a journalist and writer.
Livre d'artistes - La lumière la mort
Livre d’Artistes, La lumière la mort Mes principales contributions au projet : - Mise en place de la ligne graphique d'une nouvelle collection de livres, à l’occasion de la création de la Collection Le miroir des échos aux Editions du Tourneciel. Comprenant les caractéristiques des typographies, du format, de papier, de la reliure et de la finition de l’ouvrage. - La conception et la création de la maquette originale des pages et de la couverture du livre, - La reproduction photographique ou numérique de certaines œuvres originales de Dan Steffan, Présentation du livre : La peinture de Dan Steffan. La poésie d’Albert Strickler. Les portraits bouleversants et les paysages habités de l’une et la « mélancolie solaire » de l’autre, pour reprendre le titre de Claude Vigée, auquel un triptyque du livre rend par ailleurs un émouvant hommage. La lumière la mort, ni commentaire ni illustration, mais résonance et rencontre d’abord, puis fertile compagnonnage où chacun s’enrichit de l’avancée de l’autre au gré d’une errance dans tous les automnes possibles. Comme si les lointains giboyeux, la buée sur les lacs, les premiers coups de fusil dans la forêt, la rêveuse chute des feuilles mortes, le brame du cerf ou les idéogrammes du vol des oies sauvages n’étaient que les signes tangibles, aussi fugitifs ou vaporeux qu’ils soient, d’une réalité à la fois plus essentielle et plus mystérieuse où le Temps lui-même s’affirmerait en s’exhaussant sans cesse de son propre abîme. La Lumière la mort. La poésie de la peinture. La peinture de la poésie. Pour une seule et même musique. Qui serait celle où Mozart rencontre Schubert. Douloureuse et magnifique. Qui exulte et déchire ! Présentation de la collection : La Lumière la mort constitue le premier volume d’une nouvelle collection. Celle-ci, LE MIROIR DES ÉCHOS !, associe un plasticien à un écrivain ou poète, dont la rencontre se traduit prioritairement par la mise en résonance des oeuvres respectives, sans exclure toutefois d’autres formes de collaboration comme l’illustration, le commentaire, voire l’étude. En parallèle du livre, qui en représente l’aboutissement le plus concret et le moins éphémère, chaque rencontre est par ailleurs aussi amenée à se multiplier au gré de différents événements – expositions, performances, lectures – et des nouveaux échanges susceptibles d’en résulter.
Livre - Dans la paume d'une feuille d'érable
Création graphique et mise en page d'un livre de poésie accompagné des dessins et gravures de Delphine Gutron. Poèmes de J-C Meyer et d'Albert Strickler.
Livre - Les aigrettes des cirses dans le jour qui naît
Nouvelle parution d’un recueil de poèmes de Jean-Christophe Meyer dans la collection l’Écureuil volant des Editions du Tourneciel. Maquette et illustration de couverture - travail à l’encre de chine.
Livre - Camille BRAUN : la Grande Guerre à coups de...
Livre - Camille BRAUN : la Grande Guerre à coups de crayon
Affiche pratique du zazen
Affiche pratique du zazen
Plaquette commerciale OLRY Jardins et Espaces verts
Plaquette commerciale pour la nouvelle activité Jardins et Espaces verts de l'entreprise OLRY BTP.
Haut de page